• Mon enfant semble renfermé : dois-je m’inquiéter ?

    Dès les premiers mois de la vie de votre enfant, certains signes peuvent révéler la présence d’un trouble du développement, notamment l’autisme. Absence de sourire, regard fuyant ou encore troubles du sommeil sont autant de signes anormaux qui, lorsqu’ils s’accumulent, doivent vous alerter pour permettre une prise en charge précoce de votre enfant. 

    En quoi le comportement de mon enfant peut-il révéler un problème ?

  • La kale ou le « super légume » qui rend fous les Américains

    Vert et frisé ce chou aux propriétés nutritives impressionnantes est devenu l’un des plus consommés outre-atlantique. Mais le cousin du brocoli a du mal à s’imposer en France.

  • La dyslexie sur les bancs de la fac aussi

    La dyslexie représente une des causes principales de handicap cognitif chez l’enfant mais aussi chez l’adolescent et le jeune adulte pour lesquels la prise en charge en France a beaucoup de retard. Or ce trouble de l’apprentissage doit être pris en compte chez ceux qui arrivent à l’université, qu’ils aient été ou non traités dans leur enfance.

  • Le cartable a bon dos

    Chaque année à l'approche de la rentrée des classes, les médias et les parents d'élèves semblent redécouvrir les méfaits des sacs trop lourds sur la colonne vertébrale des enfants. Mais aujourd'hui, certains scientifiques pensent que le cartable a bon dos et que le vrai coupable est ailleurs… Le point avec le Dr Frédéric Brun, rhumatologue.

  • Enfance battue, intimidée, violée, tuée : l’UNICEF interpelle sur les violences sous nos yeux

    En intitulant son rapport « Cachée sous nos yeux », l’Unicef veut dessiller le regard et changer les mentalités sur les violences qui pèsent sur les enfants, là où ils devraient se sentir en sécurité : leurs communautés, foyers, écoles. « Ce sont des données* - issues de 190 pays - qui mettent mal à l’aise : aucun gouvernement ou parent ne voudra les voir.

  • Femmes enceintes : attention aux phénols

    L’exposition pendant la grossesse à certains phénols, notamment les parabènes et le triclosan, pourrait perturber la croissance des petits garçons durant la vie fœtale et les premières années de vie ; le bisphénol A n’était pas associé à une modification nette de la croissance.