Petite enfance


  • 6 bonnes raisons d’offrir un Puzzle à votre enfant

    6 bonnes raisons d’offrir un Puzzle à votre enfant

    De la petite enfance à l'âge adulte nous aimons jouer avec des puzzles. Nous aimons la façon dont ils défient notre façon de penser.

    Les puzzles sont aussi un outil d'apprentissage éducatif important pour les jeunes enfants, car ils fournissent de nombreuses possibilités d'apprentissage au niveau mental.

  • Pas de miel pour les enfants de moins d'un an !

    Suite à l’augmentation du nombre de cas de botulisme infantile depuis 2004, l’Agence rappelle qu'il est absolument déconseillé de donner du miel, quelle que soit son origine, aux nourrissons de moins d'un an. 

  • Les dents de votre enfant
  • Les dents des enfants

    Les dents des enfants

    Préservez le sourire de votre enfant

    Votre enfant doit faire face à un redoutable ennemi : la carie dentaire. Pour éviter des souffrances inutiles et des soins coûteux, la meilleure protection reste la prévention

  • Mon enfant mord

    Quasi inévitable chez le jeune enfant, la morsure revêt différentes significations souvent liées à l'âge. Qu'elle soit utilisée comme un moyen de découverte ou de communication, elle doit être réprimée.

    Pourquoi mon enfant mord-il ?

    Le nourrisson se sert de sa bouche pour toucher, goûter et découvrir le monde qui l'entoure. Lorsque ses dents apparaissent, il ne fait pas encore la différence entre téter, sucer ou mordre. Au moment des poussées, il mordille tout ce qu'il trouve pour être soulagé.

  •  céréales
  • La place des céréales dans l’alimentation à partir de 4 mois

    1. Une source essentielle d’énergie et de fibres

    Blé, riz, maïs, manioc, avoine, orge, seigle ou encore sarrasin, les céréales sont une source de glucides complexes, principalement d’amidon. Ce dernier est présent à raison de plus de 70 g/100 g d’aliment dans les farines, les pâtes ou le riz, et 55 g/100 g d’aliment dans le pain et les biscuits.

    Énergie, fibres et protides

  • Le CP : la grande école

    La grande section de maternelle a beau y préparer l'enfant, l'entrée au CP marque un tournant. C'est le début des grands apprentissages - lecture, écriture, calcul -, dans un nouvel environnement. Comment préparer son enfant à cette rentrée ? Les conseils de Christine Brunet, psychologue clinicienne et pédopsychiatre, et Stephan Valentin, psychologue spécialiste de l'enfance.

  • A la maternelle : la découverte de la collectivité

    C’est le premier pas dans l’univers de l’école, où votre enfant passera de longues années. Qu’il ait déjà fait ou non l’expérience de la collectivité, l’entrée en maternelle est synonyme de grands changements. Quelques conseils pour mieux l’y préparer, avec Christine Brunet, psychologue clinicienne et psychothérapeute, et Stephan Valentin, psychologue spécialise de l'enfance.

  • A la crèche ou chez la nounou : la première séparation

    Le congé maternité prend fin, et vient le moment de confier son enfant à une tierce personne. Des sentiments souvent contradictoires surgissent à l’heure de cette première séparation. Aussi difficile soit-elle, elle peut être bénéfique pour chacun. Quelques pistes pour mieux vivre cette étape, avec Christine Brunet, psychologue clinicienne et psychothérapeute, et Stephan Valentin, psychologue.

  • L'enfant et la cabane

    L'avis du psychiatre sur l'importance pour un enfant de posséder une cabane :

    Les cabanes sont un sujet à la fois ludique et sérieux.

    Jouer à habiter ; habiter pour jouer. Jouer à vivre différemment. Jouer à être un autre.

    Pour certains enfants, il sera possible de jouer à se cacher ou à se montrer, où ils pourront stocker quelques objets familiers et rassurants, et pour d’autres, la cabane sera un espace de jeu à plusieurs.

  • Dépister une dénutrition chez le bébé

    Dans une intéressante communication lors du récent Congrès des Sociétés de pédiatrie (Lyon), le Nantais H. Piloquet a rappelé que la dénutrition du nourrisson constitue un risque majeur, que le meilleur moyen de la dépister est l’établissement de la courbe de croissance en prenant les mensurations de l’enfant à chaque consultation.

    • La dénutrition apparaît comme une comorbidité fréquente des maladies chroniques de l’enfant, qui augmentent les besoins ; elle résulte d’une inadéquation entre les apports caloriques, et la  dépense énergétique. 

    Pages

    Derniers Articles

    Samedi, Avril 15, 2017 - 06:52

    Ingrédients pour 6-8 personnes : 220g de carottes râpées finement - 3 oefs - 100g de sucre - 110g


    Dimanche, Avril 9, 2017 - 09:43

    Voici une recette dotée d'originalité, peu coûteuse et facile à réaliser.


    Tous les tags